Dec 20, 2022

ARC and the Canadian Nuclear Isotope Council Partner to Bolster Canada’s Isotope Ecosystem

Toronto – The Canadian Nuclear Isotope Council (CNIC) is pleased to announce a partnership with ARC Clean Technology (ARC). As a member of the CNIC, ARC joins 76+ organizations and companies in Canada’s isotope community that work together to advance Canada’s role in the global supply chain for nuclear isotopes. ARC is the first advanced small modular reactor (aSMR) company to join the CNIC.

Created in 2006 with offices in Saint John, New Brunswick and Washington, DC, ARC is a clean energy technology company developing the ARC-100, a 100 MW aSMR providing inherently safe, reliable, and low-cost carbon-free power.  The ARC-100 has been selected by NB Power for deployment at the Point Lepreau Nuclear Generating Station by the late 2020s, making it the first grid-scale Generation IV reactor to be deployed in Canada. As a fast neutron reactor, the ARC-100 is also capable of producing significant quantities of high-quality medical isotopes.

Sodium Fast Reactors, like the ARC-100, have both a high neutron flux and energy, allowing them to produce isotopes for use in targeted radionuclide therapy. Many isotopes, such as Actinium-225, can be produced more effectively in fast neutron spectrums. Combining medical isotopes from large capacity fast reactors with those being generated already in Canada in thermal reactors significantly adds to Canada’s ability to supply medical isotopes worldwide.

Now as a member of the CNIC, ARC demonstrates its commitment to promoting public awareness about the value of medical isotopes and supporting the Canadian Isotope Ecosystem. Already home to a network of producers, research and development facilities, and original equipment manufacturers, Canada’s Isotope Ecosystem possesses world-class knowledge and technology. The addition of ARC’s expertise to the Isotope Ecosystem will help secure Canada’s position in the global supply chain for medical isotopes.

“The world has relied on Canada as a source of medical isotopes and nuclear medicine technologies for decades. The CNIC was formed to encourage the innovation and investment necessary to maintain Canada’s standing as a leader in the world’s isotope supply,” said James Scongack, Chair of the CNIC. “Technology like the ARC-100 is a great example of outstanding innovation in the isotope industry, happening here in Canada. ARC’s expertise in nuclear innovation will complement the CNIC’s efforts and bolster Canada’s capacity to produce life-saving isotopes.”

In 2023, the CNIC will continue its mission to strengthen Canada’s Isotope Ecosystem and creating new opportunities for collaboration within the industry.

“ARC Clean Technology is pleased to join the CNIC and collaborate with its network of world-class facilities and experts in the Canadian medical isotope community,” said William Labbe, President & CEO of ARC . “If Canada is to maintain its position as a leader in global science and the production of important medical isotopes, we must also encourage innovation in nuclear technologies. The partnership of ARC with the CNIC is a significant step towards ensuring that Canada is a place where innovation can thrive.”

To learn more about ARC Clean Technology, click here: https://www.arc-cleantech.com/ 

About the Canadian Nuclear Isotope Council
The CNIC is a coalition of science, healthcare and nuclear-sector organizations to ensure Canada remains a world leader in the production of life-saving isotopes by bringing awareness and supporting long-term policies at the domestic and international level that will save countless lives and support health-care innovation for decades to come.

To learn more about the CNIC visit www.CanadianIsotopes.ca and follow us on, Facebook, Twitter, and LinkedIn. 

For more information, please contact:
Andrew Thiele
Executive Director
Canadian Nuclear Isotope Council
226-930-1869
canadianisotopes@gmail.com

 

ARC Clean Technology et le Conseil canadien des isotopes nucléaires s’associent pour renforcer l’écosystème isotopique du Canada

Toronto, le 20 décembre 2022 — Le Conseil canadien des isotopes nucléaires (CCIN) annonce avec plaisir un partenariat avec ARC Clean Technology (ARC). En tant que membre du CCIN, ARC s’ajoute à plus de 76 organismes et entreprises de la filière des isotopes canadienne qui travaillent ensemble à faire progresser le rôle du Canada dans la chaîne d’approvisionnement mondiale en isotopes nucléaires. ARC est la première entreprise de petits réacteurs modulaires avancés à se joindre au CCIN.

Créée en 2006 et dotée de bureaux à Saint John, au Nouveau-Brunswick, et à Washington, dans le district de Colombia, ARC est une entreprise de technologie d’énergie propre qui conçoit l’ARC-100, un petit réacteur modulaire avancé de 100 MW produisant une énergie intrinsèquement sûre, fiable et sans carbone à faible coût. Énergie NB a choisi l’ARC-100, qui sera installé à la centrale nucléaire de Point Lepreau d’ici la fin des années 2020, ce qui en fait le premier réacteur de quatrième génération destiné au réseau électrique à être déployé au Canada. Réacteur à neutrons rapides, l’ARC-100 peut également produire des quantités importantes d’isotopes médicaux de grande qualité.

Les réacteurs rapides refroidis au sodium, comme l’ARC-100, ont à la fois un flux neutronique et une énergie élevés, ce qui leur permet de produire des isotopes destinés à la thérapie par radionucléides. De nombreux isotopes, comme l’actinium-225, peuvent être produits plus efficacement dans les spectres neutroniques rapides. Le mélange d’isotopes médicaux des réacteurs rapides de grande capacité avec ceux qui sont déjà produits au Canada dans les réacteurs thermiques augmente considérablement la capacité du Canada à fournir des isotopes médicaux dans le monde entier.

Aujourd’hui membre du CCIN, ARC fait valoir sa détermination à sensibiliser le public à l’importance des isotopes médicaux et à soutenir l’écosystème isotopique du pays. Fort d’un réseau de producteurs, d’installations de recherche et de développement et de fabricants d’équipement d’origine, l’écosystème isotopique du Canada s’appuie sur des connaissances et une technologie de calibre mondial. L’ajout de l’expertise d’ARC à l’écosystème des isotopes contribuera à solidifier la position du Canada dans la chaîne d’approvisionnement mondiale en isotopes médicaux.

« Le monde compte sur le Canada comme source d’isotopes médicaux et de technologies de médecine nucléaire depuis des décennies. Le CCIN a été mis sur pied pour stimuler l’innovation et l’investissement nécessaires pour permettre au Canada de conserver sa position de chef de file mondial de l’approvisionnement en isotopes, a affirmé James Scongack, président du CNIC. Une technologie comme celle de l’ARC‑100 se veut un excellent exemple d’innovation exceptionnelle dans l’industrie des isotopes, ici même, au Canada. L’expertise d’ARC en innovation nucléaire viendra soutenir les efforts du CCIN et renforcer la capacité du Canada à produire des isotopes qui permettront de sauver des vies. »

En 2023, le CCIN poursuivra sa mission, soit de renforcer l’écosystème isotopique du Canada et de créer de nouvelles possibilités de collaboration au sein de l’industrie.

« Nous sommes heureux d’être une organisation membre du CCIN et de collaborer avec le réseau d’installations et d’experts de calibre mondial de ce dernier dans la filière canadienne des isotopes médicaux, a fait savoir William Labbe, président et chef de la direction d’ARC. Si le Canada veut conserver sa position de chef de file en matière de science mondiale et dans la production d’isotopes médicaux importants, nous devons également favoriser l’innovation dans le domaine des technologies nucléaires. Le partenariat entre ARC Clean Technology et le CCIN est une étape importante pour veiller à ce que le Canada soit un incubateur de l’innovation. »

Pour en savoir davantage sur ARC Clean Technology, consulter : https://www.arc-cleantech.com/. 

À propos du Conseil canadien des isotopes nucléaires

Le CCIN est une coalition d’organismes des secteurs des sciences, de la santé et du nucléaire qui vise à faire en sorte que le Canada demeure un chef de file mondial dans la production d’isotopes vitaux en faisant connaître et en appuyant les politiques à long terme à l’échelle nationale et internationale qui sauveront d’innombrables vies et contribueront à l’innovation dans les soins de santé pour les décennies à venir.

Pour en savoir davantage sur le CCIN, prière de consulter le www.CanadianIsotopes.ca et de suivre l’organisme sur Facebook, Twitter et LinkedIn. 

Pour un complément d’information, communiquer avec la personne suivante :
Andrew Thiele
Directeur général
Conseil canadien des isotopes nucléaires
226-930-1869
canadianisotopes@gmail.com