Dec 12, 2022

ARC Announces First Industrial Application in North America

Saint John, New Brunswick – ARC Clean Technology (ARC) announced today that its advanced small modular reactor (aSMR) technology has been selected for a significant development that will see ARC deliver the first industrial application of a Generation IV aSMR in North America and offer a model for industrial decarbonisation across Canada and globally. The Port of Belledune and Cross River Infrastructure have chosen to pursue the ARC-100 for their planned Green Energy Hub, which proposes to use aSMR technology to generate a minimum of 1GW of zero-emission firm heat and power for industrial users and hydrogen production at the port’s recently announced expansion.

“The ARC-100 is vital to reaching net zero for industrial hard-to-abate sectors such as clean hydrogen and fuel production, mining and metals manufacturing, chemicals and refining, and other heavy industries which require intensive process heat and large amounts of power”, said Bill Labbe, CEO of ARC. “The selection of the ARC-100 is another endorsement of the maturity of our technology and our team’s readiness for commercial deployment.”

Many industrial processes depend on high temperature steam. According to a global market study by management consultancy Roland Berger released in June 2022, the demand for industrial heat is projected to increase over 3.5x by 2050. aSMRs with high outlet temperature are well positioned to capture significant market share of industrial decarbonization.

“One of the key advantages of the ARC reactors is their ability to provide a tremendous amount of high temperature stream and power in a small space. As they are utilizing proven technology, we believe the ARC-100 is the best advanced nuclear reactor to provide as an energy solution for heavy industry,” said Andrew Wilder, CEO of Cross River Infrastructure Partners.

The ARC-100 uses sodium as a coolant and operates at low pressure ensuring safe operations while efficiently producing an exceptional amount of heat or superheated steam. Its compact size (roughly the size of city block) and modular components make it ideal to bolt onto an industrial site. Its 20-year refueling cycle and ability to recycle spent fuel means limited waste, more reliable operations, fewer logistical challenges and reduced maintenance costs for industrial applications.

Most significant is the speed at which the ARC-100 could be ready for market. The technical readiness of the ARC-100 is well advanced from the 30 years of proven safe operations of its prototype putting it on track for deployment by the late 2020’s. The news that the Port of Belledune Green Energy Hub will pursue the ARC technology follows NB Power’s decision to deploy the ARC-100 at the Point Lepreau Nuclear Generation Station site by the end of decade.

About ARC Clean Technology

ARC is a clean energy technology company developing the ARC-100, an advanced small modular reactor (aSMR) offering inherently safe, reliable, and economical carbon free power.

Leveraging proven technology from the 30-year performance of its prototype, the ARC-100’s simple, modular design provides 100 megawatts of electricity that is cost competitive with fossil fuels and provides reliable energy to complement intermittent renewables.

Important applications include the decarbonization of heavy industry, the fueling of low-carbon hydrogen projects, and the creation of valuable medical isotopes.

The ARC-100 has been selected by New Brunswick Power for implementation on their Point Lepreau site with completion targeted for the late 2020s, which will make it the first grid-scale Generation IV advanced SMR deployed in Canada.  ARC has offices in Washington, DC and Saint John, New Brunswick.

More information on ARC Clean Technology is available online at www.arc-cleantech.com 

MEDIA INQUIRIES:
Sandra Donnelly
Director, Corporate Services
sdonnelly@arc-cleantech.com

 

ARC annonce une première application industrielle en Amérique du Nord

12 décembre 2022 

Saint John (Nouveau-Brunswick) — ARC Clean Technology (ARC) a annoncé aujourd’hui que sa technologie de petit réacteur modulaire avancé (PRMa) a été sélectionnée pour un important projet dans le cadre duquel ARC fournira la première application industrielle d’un PRMa de génération IV en Amérique du Nord, offrant ainsi un modèle de décarbonisation industrielle pour le Canada et le reste du monde. En effet, l’Administration portuaire de Belledune et Cross River Infrastructure ont choisi l’ARC-100 pour alimenter leur futur Carrefour d’énergie verte, qui fera appel à la technologie des PRMa pour produire un minimum de 1 GW de chaleur et d’électricité sans émissions pour les industries qui s’installeront dans la nouvelle zone du port, qui sera bientôt construite.

« L’ARC-100 est un rouage essentiel à la carboneutralité dans les secteurs industriels où les émissions sont difficiles à éviter, notamment la production d’hydrogène et de carburant propres, l’exploitation minière et la fabrication de métaux, les produits chimiques et le raffinage ainsi que d’autres industries lourdes qui nécessitent énormément de chaleur industrielle et de grandes quantités d’électricité », explique Bill Labbe, PDG d’ARC. « Le fait que l’ARC-100 ait été choisi confirme encore une fois la maturité de notre technologie et la préparation de notre équipe au déploiement commercial. »

De nombreux processus industriels nécessitent de la vapeur à haute température. Selon une étude de marché internationale du cabinet de conseil en gestion Roland Berger publiée en juin 2022, il est prévu que la demande de chauffage industriel soit plus de 3,5 fois plus élevée d’ici 2050. Les PRMa à température de sortie très élevée sont bien placés pour dominer une part importante du marché de la décarbonisation industrielle.

« L’un des principaux avantages des réacteurs d’ARC est la capacité à fournir une énorme quantité de courant et de vapeur à température élevée en occupant relativement peu d’espace. Comme il s’agit d’une technologie éprouvée, l’ARC-100 est selon nous le meilleur réacteur nucléaire avancé à utiliser comme solution énergétique dans l’industrie lourde », affirme Andrew Wilder, PDG de Cross River Infrastructure Partners.

L’ARC-100 est refroidi au sodium et fonctionne à basse pression, assurant un fonctionnement sécuritaire tout en produisant avec efficacité une quantité exceptionnelle de chaleur ou de vapeur surchauffée. Sa taille compacte (à peu près la taille d’un pâté de maisons) et ses composants modulaires facilitent son installation dans un terrain industriel. En outre, son cycle de rechargement de 20 ans et sa capacité à recycler le combustible épuisé permettent de limiter les déchets, d’assurer un fonctionnement plus fiable, de minimiser les problèmes de logistique et de réduire les coûts d’entretien pour les applications industrielles.

Mais ce qui distingue surtout l’ARC-100, c’est la vitesse à laquelle il pourrait être prêt pour le marché. L’état de préparation technique de l’ARC-100 est déjà bien avancé grâce aux 30 années d’exploitation sûre et éprouvée du prototype. L’ARC-100 est donc en bonne voie d’être déployé vers la fin des années 2020. Le choix de la technologie d’ARC pour le Carrefour d’énergie verte du port de Belledune fait suite à la décision d’Énergie NB de déployer l’ARC-100 sur le site de la centrale nucléaire de Point Lepreau d’ici la fin de la décennie.

À propos d’ARC Clean Technology

ARC est une entreprise de technologie axée sur l’énergie propre. Elle est en train de mettre au point l’ARC-100, un petit réacteur modulaire (PRMa) qui offre une énergie sans carbone, intrinsèquement sécuritaire, fiable et économique.

Tirant parti d’une technologie qui a fait ses preuves pendant de 30 ans de rendement, le concept simple et modulaire de l’ARC-100 fournit 100 mégawatts d’électricité à un coût concurrentiel par rapport aux combustibles fossiles et fournit une énergie fiable qui vient compléter les sources d’énergie renouvelable à production intermittente.

Cette technologie a par ailleurs des applications importantes, dont la décarbonisation de l’industrie lourde, l’alimentation de projets d’hydrogène à faible teneur en carbone et la création d’isotopes médicaux précieux.

Énergie Nouveau-Brunswick a sélectionné l’ARC-100 pour la centrale de Point Lepreau, un projet qui devrait être mené à bien vers la fin des années 2020. Ce sera le premier PMR avancé de génération IV de réseau à être mis en service au Canada. ARC compte des bureaux à Washington (District de Columbia) et à Saint John (Nouveau-Brunswick).

Pour de plus amples renseignements sur ARC Clean Technology : www.arc-cleantech.com 

MÉDIAS :
Sandra Donnelly
Directrice des services d’entreprise
sdonnelly@arc-cleantech.com